Commandes avant 13h expédiées le même jour
s'identifier s'identifierS'enregistrer



Avez-vous oublié votre mot de passe?



S'IDENTIFIER

Désolé, votre email ou votre mot de passe n'est pas reconnu

Votre panier est vide

TOTAL
0,00€
Bienvenue sur notre blog

La science de votre gueule de bois

la-science-de-votre-gueule-de-bois

La rentrée universitaire et les fêtes de fin d'années sont des moments propices aux rencontres et à l’exploration de nouveaux endroits, souvent accompagnés d’une certaine quantité d’alcool.

Cela peut vouloir dire que vous allez être confronté régulièrement à la 'gueule de bois' qui inclut mal de tête, fatigue, sensibilité à la lumière, nausée et un sentiment général de ne pas se sentir bien.

Mais que se passe-t-il dans votre corps lorsque vous avez la gueule de bois, et existe-t-il un moyen d’en réduire les effets ?

 

Bouche sèche et mal de tête

La déshydratation est une des causes principales de la gueule de bois, qui apparait parce que l’alcool agit comme un diurétique (augmente l’urination). L’alcool bloque la libération de l’hormone antidiurétique, aussi connue comme la vasopressine, qui vient de la glande pituitaire localisée dans le cerveau. Sans cette hormone, les reins envoient de l’eau directement dans la vessie au lieu de la réabsorber dans le corps, ce qui déclenche ces nombreux allers retours aux toilettes après quelques verres.

À un moment donné, vous allez être déshydraté, signifiant qu’il y a de fortes chances pour que vous ayez une bouche sèche, un mal de tête et une grande soif  au réveil. De plus, aller aux toilettes souvent va aussi provoquer une perte de sodium et de potassium, amenant à des niveaux bas de ces électrolytes et ajoutant aux symptômes de la fatigue.

 

Troubles gastro-intestinaux

Alors que l’alcool est une toxine et peut provoquer des dommages dans le corps, une substance produite par le métabolisme de l’alcool, appelée acétaldéhyde, est encore plus toxique. Cependant, l’acétaldéhyde peut être encore métabolisée par une enzyme (Acétaldéhyde déshydrogénase) et Glutathion, une substance antioxydante stockée dans le foie, l’empêchant de faire trop de dommages. Cependant, le glutathion peut s’épuiser rapidement, particulièrement si de grandes quantités d’alcool sont consommées, provoquant une accumulation d’acétaldéhyde. Cette accumulation peut faire apparaitre maux de tête et vomissements.

L’alcool favorise aussi la sécrétion d’acide hydrochlorique dans l’estomac, en plus d’irriter directement sa paroi. Combinés, ces effets peuvent aussi contribuer au sentiment de nausée, douleurs dans l’estomac et vomissements.                                                                                                                  

 

Sommeil de mauvaise qualité et fatigue

La plupart des symptômes les plus désagréables de la gueule de bois apparaissent lorsque l’alcool et l’acétaldéhyde ont été éliminés du corps, incluant l’impact sur notre sommeil et nos niveaux d’énergie.

Bien que l’alcool peut nous donner la sensation d’avoir sommeil et de temps en temps nous aide à nous endormir, la qualité de notre sommeil peut être perturbée et nous pouvons être fatigués le lendemain. Le début des perturbations dans le sommeil coïncide souvent avec l’achèvement de l’élimination de l’alcool dans le corps. Les sentiments que l’alcool a diminués peuvent avoir un effet de rebond, ce qui signifie qu’ils peuvent revenir voir même dépasser les niveaux normaux amenant à un effet stimulant. Cela provoque un mauvais sommeil pendant la deuxième partie de la nuit et peut affecter l’éveil durant la journée.

 

Taux de sucre dans le sang bas

L’alcool peut aussi provoquer un taux réduit de sucre dans le sang ou hypoglycémie. C’est parce que l’alcool peut inhiber la gluconéogenèse- le processus où le glucose est fabriqué à partir de sources non carbohydrates pour maintenir un niveau de sucre dans le sang stable. Cela devient particulièrement important chez ceux qui n’ont pas mangé depuis un moment ou font un jeûne et n’ont donc pas de glucose disponible immédiatement pour l’énergie. Ces baisses dans le taux de sucre peuvent provoquer de la fatigue et une certaine faiblesse. Les personnes qui ont certaines conditions médicales comme le diabète peuvent être particulièrement sensibles à ces effets.

 

Est-ce que le type d’alcool que nous buvons est important?

Acétaldéhyde est un des groupes de molécules toxiques connues comme les congénères qui sont un produit dérivé de la fermentation de l’alcool. Les alcools foncés, comme le bourbon, sont généralement des boissons fortes en congénères, alors que les alcools plus clairs comme la vodka ont une teneur plus faible en congénères. Les congénères pourraient augmenter la sévérité des symptômes de la gueule de bois, et une étude a montré que les personnes se sentaient moins bien, même s’il n’y avait pas de différence entre les boissons à haute ou faible teneur en congénères, dans la qualité du sommeil ou dans les performances du jour suivant.

 

Pourquoi les gueules de bois empirent avec l’âge ?

Quand nous prenons de l’âge, il peut sembler plus difficile de faire face aux effets d’une soirée arrosée et il pourrait y avoir une raison scientifique à cela. Des recherches ont suggérées que le glutathion dans le foie ne se rétablirait pas aussi bien, amenant une baisse de cet antioxydant et réduisant l’habilité à lutter contre le mauvais acétaldéhyde. Celui-ci peut alors rester plus longtemps, causant plus de dommages  que quand vous étiez plus jeune, bien que plus d’études soient nécessaires pour comprendre totalement ces processus.

 

Prévention

 

Que pouvez-vous faire avant de sortir pour éviter une terrible gueule de bois?

Mangez quelque chose avant de commencer à boire pour ralentir l’absorption d’alcool et donner à votre corps plus de temps pour la gérer. Les graisses en particulier peuvent ralentir son absorption, donc cette 'pizza gueule de bois' serait plus bénéfique avant cette soirée. Vous pouvez ajouter  de l’huile d’olive ou une poignée de noix à votre repas si vous voulez quelque chose de plus sain.

Restez hydraté pendant la journée précédant cotre soirée, et essayez de boire de l’eau entre vos boissons alcoolisées, en plus de boire au moins un verre d’eau avant d’aller vous coucher (si vous pouvez!).

Connaissez votre limite – la cause principale de la gueule de bois est bien sûr de boire trop, donc éviter de boire ou faites le avec modération. C'est le meilleur moyen de l’éviter!

 

Cure  

Malheureusement il n’y a pas de remède magique pour éliminer les gueules de bois, mais les choses qui peuvent aider à les soulager comprennent :

Références

1)    Sleep, sleepiness, sleep disorders and alcohol use and abuse. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12530993 http://pubs.niaaa.nih.gov/publications/arh25-2/101-109.htm

2)    Alcohol hangover: mechanisms and mediators. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15706734 http://pubs.niaaa.nih.gov/publications/arh22-1/54-60.pdf

3)    Intoxication with Bourbon versus Vodka: Effects on Hangover, Sleep and Next-Day Neurocognitive Performance in Young Adults http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20028364

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire sur cet article

Adresse Email
Nom
Commentaires


Commentaires

ATTENTION: Les avis donnés ci-dessous sont ceux des clients de Simply Supplements. Simply Supplements n'est pas responsable de ces avis, et ils ne devraient pas être considérés comme des avis médicaux.

Soyez le premier à commenter
 0805 22 00 55
Simply Supplements Facebook
Simply Supplements Twitter
Simply Supplements Instagram
Simply Supplements Pinterest
Simply Supplements Google+
Simply Supplements Blog
Simply Supplements YouTube

Show Bottom Menu
Plus +

payment options
top of page