Commandes avant 13h expédiées le même jour
s'identifier s'identifierS'enregistrer



Avez-vous oublié votre mot de passe?



S'IDENTIFIER

Désolé, votre email ou votre mot de passe n'est pas reconnu
Bienvenue sur notre blog

Le diabète sucré

diabete-sucre


Le diabète sucré est une maladie chronique causée par une carence en insuline. Cette condition peut être déterminée par une baisse de la production ou une action réduite de cette hormone.

Classification des formes de diabètes les plus communes

Le diabète de type 1 est insulino-dépendant. Il affecte les personnes jeunes et est caractérisé par la présence d’anticorps qui détruisent le pancréas, il ne peut donc pas produire d’insuline.

Le diabète de type 2 (aussi appelé non insulino-dépendant) est souvent diagnostiqué chez les personnes obèses ou âgées et est caractérisé par une résistance à l’insuline. L’insuline est produite, et dans certain cas en haute concentration, mais les tissus ont une réception réduite, ce qui développe une résistance car ils ne peuvent pas l’assimiler et stimuler le Glucose pour qu’il soit absorbé.

Le diabète associé à des pathologies comme la pancréatite chronique, les tumeurs du pancréas et l’hémochromatose.

Le diabète gestationnel est une forme de diabète qui apparait pendant la grossesse et qui, la plupart du temps, s’arrête à la fin de la grossesse.

Qu’est-ce que l’insuline?

L’insuline est une hormone produite par les cellules du pancréas, une glande située à proximités du système digestif qui a pour fonction de permettre l’entrée du glucose dans les cellules.

La production d’insuline n’est pas constante et est liée à l’absorption de nourriture. Après un repas riche en sucre, le taux de sucre dans le sang augmente rapidement et le pancréas libère de l’insuline pour que le taux de sucre dans le sang redevienne normal.

Le pic d’insuline est proportionnel à la quantité de sucre absorbée et à la vitesse de son absorption. Le Glucose apporte une énergie suffisante aux cellules. Si trop de sucre est consommé, la production d’insuline est plus intense et stimulée de manière constante, et le trop plein de glucose est transformé acide gras qui est stocké dans les tissus adipeux sous la forme de triglycérides.

C’est le processus qui permet la prise de poids. Des excès alimentaires répétés provoquent une perte graduelle de la sensibilité à l’insuline (insulino-résistance) des cellules et cela a pour résultat une augmentation permanente des taux de glucose dans le sang (diabète de type 2). Cette condition apparait souvent chez les personnes obèses. Cependant, toutes les personnes obèses ne sont pas insulino-résistantes et toutes les personnes qui ont des problèmes de résistance à l’insuline ne sont pas obèses, bien qu’un lien entre les deux ait été établi. 

Lorsque l’augmentation de taux de glucose dans le sang est lié à une absence ou une faible production d’insuline due à une condition auto immune, on parle de diabète de type 1.

Les premiers symptômes du diabète

Le diabète est une maladie complexe caractérisée par une série de signes et symptômes, plus ou moins visibles dont les plus communs sont :

La polyurie, qui est caractérisée par des urines abondantes et fréquentes. Parce que beaucoup de fluide est éliminé par l’urine, la peau et les muqueuses peuvent être déshydratées, et le corps ressent le besoin de reconstituer le niveau de fluide, ce qui provoque une augmentation de la sensation de soif (Polydipsie).

Une perte de poids pour le diabète de type 1. En effet, parce qu’il y a un manque ou une absence d’insuline, les cellules ne peuvent pas prendre avantage du sucre dans le sang pour l’énergie et doivent donc compenser en utilisant des sources d’énergie alternatives comme les protéines dans les muscles et les stocks de graisse.

Une sensation de faim intense (polyphagie) due à la consommation des réserves disponibles. Le manque d’énergie est lui, dû à une fatigue intense même dans des situations de repos.

La présence de cétone dans le corps: La consommation de graisses utilisées comme source d’énergie en l’absence de sucre, a pour résultat l’accumulation de ‘cétones’, qui sont éliminées à travers le sang, l’urine ou l’air expiré. Si le processus est trop long, il y a un risque d’acidocétose qui se manifeste par de la déshydratation, des vomissements, des douleurs abdominales et une sensation de faim. Si non traitée, l’acidocétose peut devenir un coma acidocétosique.

Des risques d’infection: Les urines d’une personne souffrant de diabète sont riches en sucre et représente donc un milieu parfait pour la croissance de micro-organismes avec une augmentation du risque d’infection urinaire.

Complications du diabète

Les complications principales du diabète s’il n’est pas traité correctement apparaissent au niveau des yeux, reins, système nerveux et système cardio vasculaire.

Le problème visuel le plus fréquent est la rétinopathie, qui désigne les affections qui touchent la rétine, et peuvent potentiellement provoqué une cécité.

La néphropathie diabétique affecte les reins et ces organes ne peuvent plus filtrer de manière correcte les déchets métaboliques. Cette condition peut rendre nécessaire une greffe de rein.

La neuropathie est une maladie qui affecte le système nerveux chez environ 30% des diabétiques et se manifeste sous la forme d’un engourdissement et de picotements dans les membres, surtout la nuit, ainsi qu’une baisse de la sensibilité au niveau des pieds.

Différentes maladies des artères coronariennes.

Conseils pour un mode de vie équilibrée

Voici quelques conseils pour avoir un mode de vie équilibré et faciliter la gestion de votre diabète.

Adoptez une alimentation équilibrée, riche en légumes. Consommez du poisson 2 à 3 fois par semaine ainsi que des glucides complexes et des céréales complètes. Pour l’huile, choisissez l’huile d’olive, en petite quantité. Les viandes maigres comme le jambon, le poulet ou la dinde sont conseillées, sans oublier des produits laitiers allégés. Et pensez à boire beaucoup.

Faites de l’exercice. Allez au travail en marchant ou en vélo, utilisez les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur. Faire une activité physique au moins 3 fois par semaine a des effets bénéfiques pour les personnes qui souffrent de diabètes, et permet d’éliminer les excès de graisses et de favoriser la perte de poids.

Gardez votre poids sous contrôle : en cas de surpoids ou d’obésité, il est recommandé de perdre du poids, et du tour de taille, car il est souvent compose de graisses viscérales. Un tour de taille de plus de 94 cm chez les hommes et 80 cm chez les femmes est associé avec des risques cardiovasculaires ‘modérés’, et le tour de taille supérieur à 102cm chez les hommes et 88cm chez les femmes est associé à un risque important. Revenir à un poids normal réduit le taux de sucre dans le sang mais aussi les risques de problèmes cardiovasculaires.

Assurez-vous d’avoir des check médicaux réguliers si vous avez des nouveaux symptômes.

Les suppléments qui peuvent être utiles pour les personnes souffrant de diabète peuvent être la cannelle qui peut aider à activer les enzymes qui stimulent les récepteurs d’insuline. Le chrome peut aussi avoir des bienfaits pour le contrôle de l’hyperglycémie ou de sensibilité à l’insuline. Cela reste des compléments et parlez-en à votre médecin avant toute prise.

 

Laisser un commentaire sur cet article

Adresse Email
Nom
Commentaires


Commentaires

ATTENTION: Les avis donnés ci-dessous sont ceux des clients de Simply Supplements. Simply Supplements n'est pas responsable de ces avis, et ils ne devraient pas être considérés comme des avis médicaux.

Soyez le premier à commenter
 0805 22 00 55
Simply Supplements Facebook
Simply Supplements Twitter
Simply Supplements Instagram
Simply Supplements Pinterest
Simply Supplements Blog
Simply Supplements YouTube

Show Bottom Menu
Plus +

payment options
top of page